Entretenir Katana

Il serait dommage de posséder un bel objet comme un katana et de ne pas l'entretenir ou de lui appliquer un entretien inapproprié. Cela permet de garder son katana japonais dans le meilleur état de conservation possible pour en profiter de longues années. D'ailleurs, les puristes considèrent que les soins apportés à un sabre participent à la philosophie de la voie du guerrier. Mais quand est-il nécessaire de le nettoyer ? Quelles erreurs éviter ? Que faire et ne pas faire ? Autant de questions auxquelles nous allons vous apporter nos réponses.

À quelle fréquence entretenir son katana ?

Katana Soins

Le katana nécessite un entretien à plusieurs occasions. Dans un premier temps, les soins donnés à son katana sont à effectuer régulièrement. Comme pour un objet en cuir ou en bois dont on veut préserver la beauté, le sabre japonais a besoin, pour préserver son éclat, d'opérations de nettoyage et de maintenance. Tous les trois à quatre mois, ces tâches doivent être effectuées. Toutefois, si vous habitez sur le littoral ou près d'une zone fluviale humide, il est conseillé d'adopter un rythme plus fréquent, et tous les mois, de vérifier la lame. En effet, l'humidité risque de la détériorer.

Si votre sabre n'est pas uniquement décoratif et que vous l'utilisez pour réaliser des coupes, après chaque utilisation, veillez à accomplir les actions nécessaires d'entretien.

Le nettoyage d'un katana : les erreurs à éviter

Entretenir Sabre

Le nettoyage d'un katana ne se fait pas n'importe comment si vous ne voulez pas l'abîmer. En premier lieu, on évite tout ce qui est produit chimique agressif, sous peine de voir la surface de la lame se dégrader. De même, on ne procède pas à un nettoyage, un meulage ou un affûtage avec des abrasifs ou des meules, y compris celles qui sont très fines. Ces opérations ne sont à réaliser que sous la supervision d'une personne compétente en ce domaine. N'oubliez pas cette règle d'or : un sabre japonais se traite avec douceur et respect.

On ne touche pas la lame avec les doigts, car les empreintes digitales produisent une condensation imperceptible qui favorise l'émergence de rouille. Donc, on prend soit un chiffon très doux, soit des gants en coton, ou bien du papier japonais spécialement préconisé pour cet usage. Enfin, on veille à observer une précaution qui n'est pas destinée à la protection de votre sabre, mais à vous protéger vous : ne jamais entretenir un katana ou tout autre sabre, le tranchant dirigé vers vous. Celui-ci doit toujours se trouver à l'extérieur, opposé à vous, pour éviter toute blessure. Et quand on décide que le moment est venu d'entretenir son sabre , on le manipule seul, et surtout, sans enfant ni animal domestique à proximité.

Comment préserver son katana ?

Nettoyage Katana

Pour préserver son katana et pouvoir le garder intact longtemps, il faut renouveler la fine couche d'huile présente sur la lame. Cette huile a été disposée sur la lame pour prévenir tout risque d'oxydation, en créant un film de protection. Même pour une lame contenant de l'acier inoxydable, cette mesure de prévoyance doit être appliquée. Car, en plus, cela permet également de nourrir le bois de l'intérieur du fourreau, le saya, et d'éviter, aussi, que l'humidité ne s'y mette.

Mais avec le temps, cette huile s'évapore et il faut donc en appliquer de nouveau. Pour cela, on va commencer par éliminer l'huile ancienne. Dans ce but, utilisez un chiffon très doux, soit en coton, soit en microfibre. Bien évidemment, celui-ci sera propre. Une autre possibilité sera d'utiliser un papier japonais traditionnel spécialement destiné à l'entretien des sabres japonais, et qui se nomme le nuguigami. Si vous avez la chance d'aller au Japon ou d'avoir un ami qui s'y rend, n'hésitez pas à vous en procurer, vous pourrez vous prendre pour un vrai samouraï ! À défaut, un mouchoir jetable très doux pourra servir en remplacement.

Pliez votre chiffon ou papier en deux et saisissez-le entre le pouce et l'index pour envelopper la lame. Appuyez légèrement pour effectuer une pression (ce qui permettra de nettoyer les deux côtés de la lame) et descendez le chiffon tout le long de la lame en partant de la tsuba, la garde, vers la pointe ou kissaki. Puis, il vous faudra utiliser une boule de poudre d'uchiko. C'est une poudre traditionnelle qui ressemble à de la craie et qui se présente enveloppée dans une boule de tissu. Tapotez cette boule d'uchiko sur les deux côtés de la lame et sur le dos et utilisez une nouvelle feuille de papier ou un nouveau chiffon propre. Passez-le de la même façon que vous avez procédé la première fois. Ceci enlèvera la poudre tout en polissant très légèrement le métal. Cette opération est à faire toujours dans le même sens, de la la tsuba vers le kissaki. Enfin, appliquez finement une nouvelle couche d'huile, de façon uniforme, avec un pinceau très doux.

Le soin que les japonais ont pris pour mettre au point l'entretien des katanas et des autres sabres japonais reflète bien leur attachement à ce symbole des samouraïs et aux valeurs véhiculées par le code de l'honneur. Cela tient du rituel et nous espérons que vous mettrez la même passion à préserver votre katana.

Découvrez Collection Katana

Laisser un commentaire

Tous les commentaires sont modérés avant d'être publiés